Bouche : Inflammations de la lèvre – dentiste la defense

bouche

bouche

Inflammations de la lèvre

Ces inflammations ou chéilites sont des lésions superficielles, très étendues et érosives. Le patient a négligé cette irritation des lèvres, l’a soi­gnée par des traitements locaux divers ; il a été plus tard gêné par une inflammation plus marquée avec rougeur,  parfois œdème, desquamation, cra­quelures plus ou moins suintantes, croûtes. avec chaleur et prurit.

Devant cette symptomatologie, il faut sélectionner les signes principaux, et en fonction des étiolo­gies retenues par l’interrogatoire et l’examen cli­ nique, il faut penser à une chéilite microbienne streptococcique, lorsqu’il y a sur l’ourlet cutanéo­ muqueux un œdème inflammatoire avec des croûtes fendillées et suintantes .

Infec­tion bucco-dentaire

Dans ce cas. il convient de rechercher une infec­tion bucco-dentaire avoisinante, touchant surtout le secteur antérieur (gingivite, parodontite), mais aussi une infection nasale, sinusienne ou de tout autre cause.

Devant des lésions érosives, à type de  rhagades labiales, et. plus encore, à la commissure, il faut penser à une perlèche ou une chéilite angulaire.

Il faut aussi penser :

  • à une chéilite desquamative (cause méca­nique), favorisée par le mordillement continu des lèvres ;
  • à une chéilite chimique et médicamenteuse, à une chéilite solaire.

Devant toutes ces situations qui se manifestent en général par des signes cliniques très voisins, la notion de la recherche de la cause est essentielle.

 

Résumé
Bouche : Inflammations de la lèvre - dentiste la defense
Article
Bouche : Inflammations de la lèvre - dentiste la defense
Description
Ces inflammations ou chéilites sont des lésions superficielles, très étendues et érosives. Le patient a négligé cette irritation des lèvres, l'a soi­gnée par des traitements locaux divers.Dans ce cas. il convient de rechercher une infec­tion bucco-dentaire avoisinante.
-
-
dentiste la defense
Logo

Leave a Reply