6 Pathologies endocriniennes Le diabète de type 2 est habituellement traité- Dentiste la defense

6 Pathologies endocriniennes

6 Pathologies endocriniennes Le diabète de type 2 est habituellement traité avec des médicaments hypoglycémiants per os, comme les sulfamides hypoglycémiants (stimulant la sécrétion d’insuline et augmentant la sensibilité à l’insuline) et les biguanides (augmentant la sensibilité à l’insuline seulement).
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (ou glycolysée ; HbA1c) reflète la glycémie moyenne au cours des 2 à 3 mois précédents et donne une évaluation du contrôle glycémique.
• 7 – TRAITEMENT DENTAIRE ET DIABÈTE
Le diabète est une maladie qui affecte tout le corps, en particulier le système cardiovasculaire. Les manifestations buccales comprennent :
• maladie parodontale à progression rapide ;
• gingivite ;
• xérostomie ;
• candidose buccale ;
• mauvaise cicatrisation des plaies ;
• syndrome de la bouche brûlante et/ou de la langue.
Pour les actes invasifs, une prophylaxie antibiotique est souvent administrée car les infections postopératoires sont fréquentes chez les diabétiques.
Pour
Stomatite vésiculeuse
Cancer de la bouche

Coeur défense

Toute l’équipe du centre bucco-dentaire est non loin du carrefour du pont de neuilly: Hôtel Renaissance, 4 étoiles, Tour Areva (CB1), Tour Fiducial. Il est à deux pas de la Gare (RER) (A) : La Défense – Grande Arche.

Les soins dentaires comportant une analgésie

Les soins dentaires comportant une analgésie locale devraient éviter le dérèglement des habitudes alimentaires, une hypoglycémie pouvant
rapidement se développer chez les diabétiques s’ils sautent un repas, même s’ils ont pris leurs hypoglycémiants habituels. C’est pour cette raison qu’ils sont généralement programmés en premier rendez-vous du matin pour une consultation ou une opération.
Évitez toute sédation qui pourrait masquer les symptômes d’hypoglycémie. 110

7 TROUBLES
MUSCULOSQUELETTIQUES Chris Sproat Polyarthrite rhumatoïde C’est une maladie systémique courante qui affecte essentiellement les articulations. Elle se traduit par une infirmité importante et une polyarthrite bilatérale. Épidémiologie
La polyarthrite rhumatoïde (PR) touche environ 1 % de la population au Royaume-Uni avec un ratio femme/homme de 3 pour 1. Chez un quart des patients, l’articulation temporomandibulaire (ATM) est atteinte, mais la maladie reste souvent asymptomatique. La colonne cervicale est impliquée dans 40 % des cas. Étiologie
La PR est une maladie inflammatoire chronique, ayant une prédisposition génétique et d’origine inconnue. Signes cliniques
Les signes cliniques peuvent être divisés en deux groupes :
– intra-articulaires (à l’intérieur des articulations synoviales) : il y a une inflammation de la synovie, une destruction du cartilage articulaire, des tissus mous et de l’os adjacent. Cela entraîne une altération des mouvements, des déformations ( ), une douleur et des gonflements. Les mains et les poignets sont ordinairement les plus atteints ; l’articulation atlanto-axoïdienne de la colonne cervicale est souvent touchée, ce qui peut prédisposer à des lésions du cou pendant les soins
Votre

Leave a Reply