Arrêt du tabac (BPCO) – Dentiste la defense

Arrêt du tabac

– arrêt du tabac, qui reste l’une des étapes les plus importantes du traitement de la BPCO et tous les efforts doivent être faits pour y parvenir ;
– traitement médicamenteux : antibiotiques ciblés, bronchodilatateurs, corticoïdes inhalés et oraux ;
– ventilation non invasive ;
– vaccination contre la grippe et le pneumocoque ;
– prise en charge rapide des aggravations ;
– exercices respiratoires et physiothérapie pulmonaire ;
– kinésithérapie pulmonaire.
Beaucoup de ces patients gèrent leur respiration en fonction de leur faible taux d’oxygène. Il ne faut pas leur donner une quantité d’oxygène importante sur une longue période, c’est-à-dire utiliser une analgésie légère.
La montre l’usage d’un nébuliseur.
En situation d’urgence, vous devez utiliser de l’oxygène pur à haut débit.
39
39
Palais (anatomie)
Odontoblaste

La defense

Toute l’équipe du cabinet bucco-dentaire est au coeur de la defense: Les Citadines Paris la Défense, Tour Europe (CB14), Tour Air2. Il se situe à côté de (métro) (1) la Défense.

Patiente atteinte de BPCO utilisant un nébuliseur à domicile.

TRAITEMENT DENTAIRE ET BPCO

La plupart des patients ayant une BPCO peuvent être traités en toute sécurité sous analgésie locale.
Faites des soins courts.
Les patients peuvent avoir des difficultés avec la digue qui diminue le passage de l’air.
L’inhalation de corticoïdes peut altérer la muqueuse buccale (par exemple infection à Candida du palais). Conseillez à vos patients de se rincer
à l’eau chaude après avoir utilisé un inhalateur corticoïde pour prévenir cette éventualité.
En cas de crise, reportez le soin.
Ne pas sédater ces patients ou utiliser une analgésie légère.
Le

Leave a Reply