Les manifestations buccales sont susceptibles de survenir chez la plupart des patients et comprennent- Dentiste la defense

TRAITEMENT DENTAIRE ET MALADIE DE CROHN

Les manifestations buccales sont susceptibles de survenir chez la plupart des patients et comprennent :
• une ulcération ;
• un aspect pavimenteux de la muqueuse ;
• un œdème facial et labial ;
• une muqueuse marquée.
Une malabsorption (notamment de la vitamine B12) peut conduire à des complications buccales.
L’immunosuppression augmente le risque d’infection.
Rectocolite hémorragique
La rectocolite hémorragique est une maladie chronique traduisant une inflammation de l’intestin, qui affecte le côlon, avec une implication rétrograde de l’iléon terminal. Étiologie
De cause inconnue, la rectocolite hémorragique se déclare généralement entre 20 et 40 ans. Il existe probablement une base génétique, et un lien étroit avec la spondylarthrite ankylosante et le HLA-B27. Signes cliniques
De
Chirurgien-dentiste
Thérapeutique dentaire

La défense

Votre professionel de santé est dans le quartier de la défense: Hôtel Mélia, Tour Eqho (CB50), Tour Exaltis. Il est à 4 minutes de Métro (M) (1) : La Défense, Esplanade de La Défense .

À l’examen, l’inflammation est localisée

À l’examen, l’inflammation est localisée à 30 % au rectum ; elle est généralisée à 20 %. Les symptômes comprennent une diarrhée sanglante et glaireuse indolore, qui peut être associée à des fièvres et des périodes à peu près normales (rémissions). La montre une ulcération superficielle dans le côlon. Diagnostic
Le diagnostic est posé à partir des antécédents et de l’endoscopie (coloscopie), qui révèlent une ulcération superficielle et des saignements. Le diagnostic différentiel comprend le cancer du côlon, l’intoxication alimentaire et la colite pseudomembraneuse. Traitement
La prise en charge médicale comprend un régime hyperprotéiné, riche en fibres, et une immunomodulation avec des corticoïdes (à forte dose), de l’azathioprine (en traitement de fond), de la sulfasalazine et de la mésalazine. Une intervention chirurgicale peut se révéler nécessaire,
60 en particulier dans le cas d’un mégacôlon toxique.
Cancer du côlon 4
Vue endoscopie du côlon montrant une ulcération superficielle dans la rectocolite hémorragique.
• – TRAITEMENT DENTAIRE ET RECTOCOLITE HÉMORRAGIQUE
Une ulcération buccale peut se produire. L’immunodépression augmente le risque d’infection. Cancer du côlon Le cancer du côlon est le troisième cancer le plus fréquent au RoyaumeUni, avec 27 633 cas en 2002. Facteurs prédisposants
Il s’agit notamment de polypes néoplasiques, de rectocolite hémorragique ancienne (et peut-être de maladie de Crohn), d’un antécédent familial, de la polypose familiale et d’un cancer précédent. Localisation
Distribution : 45 % au rectum, 25 % côlon sigmoïde, 15 % cæcum et
dentiste

Leave a Reply