Infections des voies aériennes supérieures- Dentiste la defense

Infections virales

• infections virales (infections des voies aériennes supérieures). Pathogénie
On retrouve trois caractéristiques : l’œdème, la bronchoconstriction et un bouchon de mucus affectant les bronchioles. Cette pathologie est réversible et entraîne différents degrés d’obstruction. Elle est provoquée par la dégranulation des mastocytes qui libèrent des composés vasoactifs (par exemple histamine, prostaglandines). Signes cliniques
Les signes cliniques dépendent de la sévérité de la maladie, allant d’une classique expiration sifflante à une impossibilité de respirer, avec cyanose et coma. Chez l’enfant, le seul signe peut être une toux nocturne qui le maintient éveillé. Dans les cas sévères, la parole est touchée et le patient n’est plus capable de terminer une phrase, ce qui le rend de plus en plus anxieux et paniqué.
– Signes vitaux :
• cyanose ;
• absence de bruit de respiration ;
• confusion ;
• épuisement. Traitement
Le traitement est mené en suivant une série de paliers ( ) qui peuvent servir de guide pour évaluer la gravité de la maladie de votre patient.
L’éducation prend en compte les causes et les conséquences ainsi que la prise régulière de médicaments préventifs.
La prévention implique d’éviter la poussière domestique, les poils d’animaux de compagnie, l’air froid ainsi que l’arrêt du tabac.

Appareillage fixe
Extraction dentaire

Coeur défense

Le cabinet dentaire est sur les territoires de la défense (Puteaux, Courbevoie et de Nanterre): Hôtel Quality Inn la Défense, Tour Carpe Diem, Hôtel Evergreen Laurel. Il est à 3 minutes de Métro (M) (1) : La Défense, Esplanade de La Défense .

TRAITEMENT DENTAIRE ET ASTHME

Le traitement est surveillé par le contrôle des symptômes et la
mesure du débit expiratoire à l’aide d’un débitmètre ( ).

Traitement progressif en fonction de l’évolution de l’asthme.

La plupart des patients asthmatiques peuvent être traités sans danger sous analgésie locale.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent déclencher ou aggraver une crise d’asthme chez les patients sensibles.
L’inhalation de corticoïdes peut avoir une incidence sur la muqueuse buccale, par exemple l’infection à Candida du palais. Conseillez à vos patients de se rincer la bouche à l’eau chaude après l’usage de leur inhalateur contenant des corticoïdes.
En cas de crise, reportez le traitement. Utilisez la sédation avec précaution.
Conseillez à vos patients d’utiliser leur inhalateur avant chaque séance de soins.
Le

Leave a Reply